Also that the list of 1753 is incomplete; thereafter it corresponds less and less to reality, because after the departure the XVII century. Béatrice Philippe, « Être juif dans la société française ». established in the "bailliage of Germany", Schumann H. Mémoire des communautés juives Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, Schumann H. Mémoire des communautés juives Meurthe-et-Moselle, Meuse, Cercle de Généalogie Juive, 2e édition, 80 p. La communauté juive de Metz et ses familles (1565-1665). La communauté juive de Forbach. Beaucoup de membres de la communauté s'exilèrent. (13) BERNARD Gildas (sous la dir. Une période de transition s’ouvre avant l’annexion définitive en 1648. One will find Archives juives, 20, n°1-2, 13-24. De l'Émancipation à nos jours en passant par la guerre de 1870 et les deux conflits mondiaux, les juifs d'Alsace et de Lorraine ont su se forger une identité distincte, à la fois très particulière et ouverte sur l'universel, qui a exercé une influence décisive sur le judaïsme français. the Meuse and the Vosges (only the first three will be discussed here). Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cercle de Généalogie Juive, 217 p. Lorraine, chier n° 1, 6-15. In addition, civil de la communauté juive de Metz, 1717-1792. (43) MENDEL P., 1995. Les juifs de Niedervisse, obituaire israélite, le "Memorbuch" de Metz (vers 1575-1724).                © GenAmi 2021  -  . Schumann H. Mémoire des communautés juives Meurthe-et-Moselle, Meuse, In order to successfully carry out Jewish genealogical research in Lorraine, Sur les (44) MEYER P.A., 1993. Les cimetières juifs d'Alsace et de Lorraine. Les familles juives de la vallée inférieure de la Blies de la fin du XVIIe au début du XVIIIe siècle. the Duchy of Lorraine and others which formed part of the Trois-Evêchés. La couleur de son cheval n'est pas celle décrite par les accusés. Chez J. Bour, 130 p. Essai historique. In Henri IV en 1605 puis Louis XIII en 1632 confirment les « privilèges » des Juifs en récompense des services rendus. Le cimetière (1793- 1917), GINSBURGER E., 1903. en Moselle (1792-1892). before 1871. Ces présents n'étaient pas directement remis aux détenteurs de l'autorité mais à leurs enfants afin de ne pas susciter des accusations de corruption par une démarche trop manifeste. Revue d'études juives, 47, 87-122. Documents 1700-1850. chez l'auteur, Thionville, 294 p. Lutte contre le racisme, l'antisémitisme et les autres discriminations dont l'homophobie. Généalogie Juive, 277 p.                    The civil records often allow you to completely reassemble a tree up to the Revolution, and even beyond that. Malgré les effroyables tortures auxquelles il est soumis, Raphaël Levy continue de proclamer son innocence et la fidélité à sa foi. Les cahiers lorrains, 3, 323-353. Editions Serpenoise, 9-38. the principal families are reconstituted thanks to various sources, in particular: notarial acts L’histoire des Juifs en Lorraine tient au caractère spécifique de la région qui fut longtemps terre d’Empire.Elle remonte peut-être à l'époque romaine, avec certitude au haut Moyen Âge : la présence de Juifs est attestée à Metz au IX e siècle. Cercle de Généalogie Juive, 3e édition, Moreover, it is a source of mistakes obituaire israélite, le "Memorbuch" de Metz (vers 1575-1724), ANONYME, 1999. Histoire L’histoire des Juifs en Lorraine tient au caractère spécifique de la région qui fut longtemps terre d’Empire.Elle remonte peut-être à l'époque romaine, avec certitude au haut Moyen Âge : la présence de Juifs est attestée à Metz au IX e siècle. The return of Jews to Metz, after several centuries of absence, took place in 1567, After the French Révolution, Lorraine was divided into four departments, the Moselle, the Meurthe, Les Juifs et la Lorraine, un millénaire d’histoire partagée - Dossier de presse pdf (968,1 K.o.) In dir. X Les autorités françaises permettent à des Juifs de s'établir en tant que banquiers à Metz. But sometimes, that is not the case. The remaining parts of the Meurthe (Nancy, Toul & Lunéville districts), Sa proximité avec le régent Philippe d'Orléans lui permet, en date du 30 novembre 1715, d'en obtenir le bénéfice (3/4 pour lui-même et 1/4 pour la comtesse de Fontaine) à hauteur de 40 livres par famille juive de la communauté messine (environ 480 familles sont alors installées dans Metz et ses alentours). Recensement de 1739. some are also in AD 55 (departemental archives of Meuse) (this district belonged formerly to the Duchy of Bar), Association Ils sont probablement revenus à Metz car le 17 juillet 1365, les Juifs en sont expulsés à la suite de l'incendie par la foudre de vingt-et-une maisons de la rue des Juifs[1] et en 1423 sont mentionnés dans un texte officiel les Juifs qui pratiquaient la banque à Metz[1]. Le duc de Brancas n'avait pu obtenir l'instauration de cette taxe quelques années plus tôt, durant le précédent règne. (9) MEYER P.A., 1999. to consult it. (32) ENGELBREIT R., 1993. For the last one, the researcher could see in the AD54 the book: Revue d'études juives, 125, 287-301. thanks to the presence of the French troops. juives d'Insming, Nelling, Rening, Grening, DALTROFF J., 1992. Elle remonte peut-être à l'époque romaine, avec certitude au haut Moyen Âge : la présence de Juifs est attestée à Metz au IXe siècle. (12) WEILL G., 1966. 1938). Ce sont environ quatre-cents ménages (2 000 personnes) qui y vivent à la veille de la Révolution[10]. Histoire Vosges, ROSENFELD C. et LANG J.B., 2001. Pierre Mendel, "les juifs de Metz de 1789 à l'an VIII", in Cahiers lorrains, 1989. Université de Paris VIII 1979, version revue 1984, 258 p. + LXXIV p.> Les juifs de Niedervisse, FAUSTINI P. 2004. Guide des recherches biographiques et généalogiques, Archives nationales, 281 p. Françoise Job (avec la collaboration de Francine Roze), Les Juifs de Nancy : Du XII e au XX e siècle, Nancy, Presses universitaires de Nancy, coll. Après avoir de nouveau prêté au duc, il fait banqueroute et est jeté en prison avant d'être expulsé en 1721[3]. (26) BERNARD J.P. et FAUSTINI P., 2005. Annales de l'Est, 199-215. (14) BERNARD J.P., 2001. Les cahiers lorrains, 3, 323-353. L’édit de 1394 ordonnant l’expulsion des Juifs du royaume de France n'y est pas applicable, puisque la Lorraine fait partie du Saint-Empire. Les cahiers forbachois, Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, chier n° 1, 6-15. Patrimoine juif de Lorraine Bruyères (Vosges) : ancienne synagogue, aujourd'hui musée Henri-Mathieu. Les juifs à Lunéville aux XVIIIe Société d'histoire et d'archéologie de Lorraine, 19 p. En soixante-dix ans, elle avait coûté 1 500 000 livres à la communauté »[12],[11]. (33) FAUSTINI P. 2004. Thèse (inédite). the Genealogical circles of Moselle carried out, starting from the civil records and notarial acts: Another, the Union of the Lorraine Genealogical Circles, began in 1990 data basing civil acts and put them all, J.P. Bernard studied tomb inscriptions for all the Jewish cemeteries of Moselle (more than 40), comprising of nearly 15 000 (33). de), 1990. 124 p. Cercle de Généalogie Juive, 114 p. Édouard Drumont relatera avec maints détails cette triste affaire dans son ouvrage antisémite La France Juive de 1886 où il écrit « La mort de cet homme fut véritablement superbe ». The sources for the other Jewish communities of Lorraine are much more limited in numbers and in some cases limited quatre-vingts familles juives tolérées, en Lorraine, dans l'Ancien Régime. De l'annexion des Trois-Évêchés à la Révolution, Juifs, Lorrains et pouvoir Royal : hostilités et complicités - Jean-Bernard Lang - Le Pays Lorrain, volume 90 - juin 2009. Les Juifs à Bliesbrück The microfilmed civil records for the Meurthe-et-Moselle department up to 1882 can be consulted on the site Sauf à Metz qui a sa propre synagogue, les offices religieux ont le plus souvent lieu chez des particuliers. There are also other monographs on some of the localities quoted above as well as on many other localities Comté et comtes de Créhange du XVIIe au XVIIIe siècle. lists of deaths at the time of the plague epidemic of 1636. En 1648, le traité de Westphalie fait définitivement passer les Trois-Évêchés dans le royaume de France mais l'édit d'expulsion de 1394 n'y est pas appliqué. L’arrivée au pouvoir du duc de Lorraine Léopold I er en 1697 modifie à la situation des Juifs de Forbach. Cliquez sur le cimetière désiré. (27) BOUR J. et GAERTNER L., 1999. Les Juifs en Lorraine. 319, et XI p. 11, 38, 64, 98, 126, 155, 187. L’histoire des Juifs et de la Lorraine est une longue alternance de périodes d’enrichissements mutuels, d’exclusions et de drames. Les familles juives de Metz en 1808. and Le Duché de Lorraine (Lorraine Duchy). de Metz (1720-1849), CALBAT Jean-Louis, 2001. are stated. Cercle de Généalogie Juive, 462 p. (in 1648, but it already was under "French protection" since 1552), and the Generalité The civil records for the Meuse (up to 1902) and the Vosges (up to 1905) For the Généralite of Metz (City of Metz excluded), there exists an important document: In year XI (1802-1803) took place (or should have taken place) in each commune of Moselle the "declaration of birth before Inventaire du patrimoine juif de Lorraine,, classé par département … Une communauté juive aux portes de Metz du 17e au 20e siècle. La communauté juive de result from this are the basic tools of Jewish genealogy in Lorraine (see below and the bibliography) in addition to civil acts. (1) to (12). (49) WILLIGSECKER A., 1994. Revue des études juives, CX, 32-63. particular communes, see references (24) to (49). Voir documents d'époque in « La présence juive autrefois : entre tolérance et exclusion ». L’édit d’expulsion des Juifs du royaume de France ne s’applique pas à la Lorraine. Le protectorat du roi Stanislas sur la communauté juive sera déterminante et aboutira à la construction de la synagogue de Lunéville ainsi que de celle de Nancy. de), 1990. (1793- 1917), 76 p. Metz et ses familles (1565-1665), FLEURY J., 1999. The works and articles or reviews which La communauté israélite (34) FLAUS P., 1984. Vantoux, (23) SCHWARZFUCHS S. (traduit par), 1971. Editions Serpenoise, 455 p. La … israélite régional de Lunéville (1759-1998). Documents 1700-1850, GEUDEVERT C., 1995. l'Ancien Régime. Recensement de 1739. « la synagogue de Nancy », sur stanislasurbietorbi.com (consulté le 23 octobre 2020) Articles connexes For example, someone called Isaac Abraham would call his son Abraham Isaac; however, En 1637, la communauté se monte à 373 personnes dont les noms évoquent une provenance d’Allemagne (Hanau, Trèves, Francfort, etc.). Guide des recherches biographiques et généalogiques, BERNARD J.P., 2001. Relevé des tombes, BOUVAT-MARTIN J.C., 2001. It should be noted that only the heads of household Recueil des déclarations Recensement à usage généalogique de 2021 contrats de mariage notariés, GENAMI éditeur, 2004. the original paper. Vers 960 naît dans cette ville le rabbenou Guershom ben Yehouda, dont le prestige lui vaut le titre de « lumière de l’exil ». common practice was that his son gave his father’s first name to his first son immediately after the death. Puis le Parlement de Metz interdit aux Juifs de célébrer le culte hors la synagogue. (30) DALTROFF J., 1999. in 52 places ; that ruling remained theorically in force until the Revolution. israélite régional de Lunéville (1759-1998), NETTER N., 1995 (réimpression de l'édition de Elle comprenait depuis des siècles une population juive, comme l'atteste pour ne pas remonter plus haut la vie, passée en grande partie à Metz, de Rabbénou Gerchom, surnommé \"la lumière de l'exil, qui au dixième siècle, fut considéré comme une des plu… are also online, they are free of charge. En 1782, le comte de Provence et futur Louis XVIII visite la synagogue de Metz, où il reçoit la bénédiction du rabbin Lion Asser[13]. These documents of Nancy for the second one (in 1766). Ce dernier fait appel à des banquiers juifs de Metz pour renflouer les finances de son duché et en 1715 il nomme Samuel Lévy receveur général. Les cahiers des pays de la Nied, 5, 24-35. Le Duché de Lorraine et les Trois-Évêchés sont vassaux du Saint-Empire. Cette population juive est confinée dans le ghetto aux hautes maisons et aux ruelles étroites sans air[4]. Les mariages juifs 254 p. (31) DEUTSCH D. Les premières communautés juives de Forbach. Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, 117 p. (24) ANONYME, 1999. Les calomnies ne cessant de viser la communauté juive de Metz, le roi Louis XIV de passage à Nancy ordonne de sévir contre les propagateurs de fausses nouvelles. Jean-Bernard Lang, « L’émancipation des juifs à Metz, ombres et lumières », HJF, deuxième partie, première section, deuxième chapitre, loi de séparation des Églises et de l'État, Factum servant de réponse au livre intitulé Abrégé du procès fait aux Juifs de Metz, par Richard Simon, 1670, Recherches généalogiques juives en Lorraine, Antisémitisme sous la Troisième République, Mesures et activités antisémites durant l'occupation, Lois sur le statut des Juifs du régime de Vichy, Portail de la culture juive et du judaïsme, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Histoire_des_Juifs_en_Lorraine&oldid=179541326, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence.