Elle voulait s’en aller, mais je la poussai contre la muraille. Mets-y les mains et remue-toi comme moi. Au même instant la porte de la salle de bain s’ouvrit et ma sœur aînée Elisabeth entra. ». ». ». Elle mit tout en ordre ; m’essuya la queue avec son mouchoir, reboutonna sa casaque, prit son panier et nous dit avec sa gaieté habituelle : « Dieu soit loué que ça se soit passé ainsi ! — Oh non ! Je l’aurais si j’avais pu, épousée. Celles-ci étaient d’une belle couleur rouge et fermées. C’était assez, nous nous séparâmes. Ensuite, je mis mon nez dans son con qui sentait l’œuf – à cause de sa récente décharge – et la pisse. Lorsque je m’éveillai le lendemain matin, j’étais couché sur le dos, dans une position qui régulièrement me faisait bander. Je plaçai ma poitrine contre le cul nu de la femme et essayai d’entourer de mes bras son ventre insaisissable qui pendait comme un globe majestueux. — Sois gentille, ma tante, baigne-toi aussi une fois avec moi ! Mais cette chemise ne doit pas aller dans le linge sale, à moins que tu n’aies aussi tes affaires, Roger. Le Paysan. — Courage, ma fille ! Les petites gens dormaient sans chemise dans le lit conjugal et il existe encore maintenant des campagnes où cet usage a persisté. Le volume O de l’Encyclopédie était dessus. En vérité, le spectacle n’était pas admirable, mais il me plut d’autant plus que cette femme était assez propre. Aussi n’insistai-je point. « Retiens-toi, mon ami, dit-elle d’une voix encore tremblante de volupté, je sais encore quelque chose qui te fera plaisir sans me rendre enceinte. Alors j’ai pu l’enfiler et ça m’a fait beaucoup plus de bien qu’avec Rosalie. Trailer : Les exploits d'un jeune Don Juan (1987) - YouTube J’empoignai aussitôt la belle paysanne joliment vêtue, au cul qu’elle avait très dur, et à ses gros tétons, en lui donnant une paire de baisers savoureux. — Oh le polisson ! Mais cette odeur m’excita et je bandais déjà. Berthe se tordait de rire. Ses tétons étaient naturellement plus développés que ceux de Berthe et plus durs que ceux de la régisseuse, bien qu’ils ne fussent pas de beaucoup aussi gros. ». Je lui offris du dessert, mais elle m’invita à prendre un petit verre de liqueur chez elle. — Notre berger le fait ainsi avec ses chèvre et notre servante Lucie s’est mise un jour par terre, dans l’étable, avec le grand jars entre les cuisses, parce que ça fait beaucoup de bien au ventre, a-t-elle dit à sa voisine qui l’a aussi essayé. Tu couches près d’elle, prends-y garde. C’était violet comme une quetche tardive et au-dessus, il y avait un buisson de poils gris. L’une s’était fait lécher une fois le con par un chien. ), Le Confesseur. Mais cette légère rougeur provenait, sans doute, de la sueur ou de la pisse. Lorsqu’elle me vit devant elle la pine à demi bandante, rouge et toute humide, elle sourit, tira son mouchoir et nettoya soigneusement le membre qui l’avait fêtée. J’avais pris garde que dans le jardin, il n’y avait personne autre que nous. Assez ! En sentant sa bouillante éjaculation, je remarquai que la catastrophe approchait aussi chez moi. Kate m’a bien dit cela, un jour que je lui avais demandé pourquoi elle avait ri dans la salle de bain. Elle souriait amicalement. — Habille-toi, Roger, répéta-t-elle en allant à la fenêtre. Madame Muller posa le café sur la table de nuit, puis m’apercevant les armes en avant elle eut un instant d’étonnement. Lorsque je fus habillé, elle sortit de la baignoire pour s’essuyer. Seigneur ! Ma tante frotta plus rapidement sur la pine, une secousse électrique me traversa le corps. Au dernier moment de son extase, la sensible femme de chambre me mordit à l’épaule. Évidemment, on pouvait être sûr qu’elle avait vu plus d’une bitte. Elle enleva d’elle-même son léger casaquin de percale et me dit de jouer avec ses nichons, parce que ça lui faisait du bien, disait-elle. — Cela ne devrait pas avoir lieu ; mais si vous le faites seulement par obéissance, vous ne commettez pas de péché. Ceci sembla lui causer beaucoup de plaisir, car sans cela elle n’eût pas tenu sa chemise en l’air avec tant de complaisance. Ma décharge suivit dans une volupté presque douloureuse. Puis la voix de mon père s’éleva : « Maintenant laisse tomber la chemise, Anna… Comme tu es belle avec tes poils noirs. Dans la fente, il y avait des poils blonds et cette fente divisait profondément ce cul étonnant en deux superbes fesses. Je dus ouvrir les jambes. Je lui dis d’épouser le cousin du régisseur qui lui faisait les yeux doux et promis d’être le parrain de son enfant. Ma tante, devant qui je m’étais tenu tout nu, ma sœur, dont j’avais visité le joli petit chat, les deux servantes avec leurs cuisses puissantes, tout cela défila devant mes yeux. Malgré sa résistance, j’eus vite écarté le pantalon et la chemise. Je le fis pénétrer complètement dedans, me pressai contre son cul, empoignai ses tétons et me secouai comme un fou. Au moment où je sentais venir le sperme, j’entendis une voix derrière la porte qui disait : « Monsieur Roger, dormez-vous déjà, je vous apporte de l’eau. À la vue de la volupté de ma sœur, je fus encore plus excité et je me pressai, mais je sentis brusquement quelque chose de chaud dans le con de Berthe, je me retirai et il sortit une coulée sanglante, mélange de mon sperme et du sang produit par le déchirement de l’hymen et par la menstruation. La partie supérieure de la fente se perdait dans les poils qui couvraient un mont de Vénus d’un embonpoint démesuré. Elle me regarda quelques instants avec attention et même avec un certain plaisir. La conversation devint bientôt très intéressante. Combien de temps, et cela s’est-il reproduit souvent ? C’est ainsi que me le dit l’une d’elles, un matin où tout était dans un profond repos, troublé seul par le bruit lointain des allées et venues dans l’étable. À table ma mère et ma tante s’aperçurent de mon appétit, mais l’attribuèrent à la croissance. Assurément elle lit des romans dans son lit et un de ces soirs elle va mettre le feu à la maison. J’étais monté et avais trouvé une porte non verrouillée qui donnait dans deux chambres à coucher. Alors je vis comment les deux lèvres dont j’avais vu le commencement lorsqu’elle avait les cuisses serrées, se continuaient pour se réunir près de son cul. Ma sœur rougit fortement en gardant le silence. Cette seconde servante était une assez belle fille dont le visage, le cou et les bras étaient si couverts de taches de rousseur qu’on ne voyait presque plus sa couleur naturelle. Je la menai vers le lit où elle s’assit en disant : « Je sais que vous voulez me voir tout entière. La cloison de bois à laquelle se trouvait adossé le confessionnal, laissait passer distinctement chaque parole. Les dames sourirent et Kate se mit à rire jusqu’à ce qu’elle fut arrêtée par un regard sévère de ma mère et de ma tante. Pendant qu’elle reboutonnait sa camisole, j’entendis un petit flic-flac, c’était mon sperme qui coulait de son con et était tombé sur le sol. Ich empfehle Ihnen immer zu erforschen, wie glücklich andere Männer mit dem Präparat sind. Bientôt j’entendis des pas s’approcher. Je la laissai jouer avec mon vit et mes couilles tandis que je lui chatouillais le con. — Raconte-moi cela et ne me cache rien. Elle voulait se retirer, mais je la tenais aux poils. Cette riche toison me fit encore plus bander. Tandis que Babette s’essuyait le con avec sa chemise, je passai dans l’autre chambre, où Ursule dormait encore profondément. mon Dieu ! Envoyez-moi votre mari à confesse. À quoi pensez-vous ?… Non… cela ne se fait pas… je suis une femme mariée… pour rien au monde… ». Sous son effort, une mince saucisse sortit de son trou du cul, pendilla un moment puis se tortilla sur le sol. Mais au lieu de la régisseuse, ce fut sa belle-sœur. Nous allons maintenant abandonner ces propos qui étaient nécessaires pour l’intelligence de ce qui va suivre. L’après-midi, j’avais entendu le religieux s’en aller avec les dames. Elle me dit qu’il fallait qu’elle descendît. J’avais pu remarquer cela dans le courant de l’après-midi, Berthe, après le dîner, ayant dû aider ces dames, et j’avais à peine eu le temps de lui donner un baiser en venant proposer mes services. « Lorsqu’on fait une chose pareille, dit en riant Kate, il faut avant tout fermer la porte ! « Et avec cela, ajouta-t-elle, en manière de conclusion, le vieux coquin est toujours fourré dans les églises. Nous déchargeâmes ensemble. Je mis alors la main sous ses jupes. Je voyais à la place où son bas-ventre rejoignait ses cuisses, une éminence bizarre, une motte grasse, en forme de triangle, sur laquelle on voyait quelques poils blonds. Elle se remua, me montra avec la main l’autre chambre, en disant : Ursule est aussi là. La serviette était humide de mon corps, je me mis à genoux et essuyai les jolis pieds de ma tante. J’avais décidé que toute personne féminine de mon entourage devait faire partie de mon harem et je me renforçais dans mon opinion. Maintenant, elle était assise sur le lit. Je remarquai à la voix qu’un paysan était au confessionnal. Elle était comme foudroyée par sa chute et de peur. ». « Justement à cause de cela, dit-elle, mon mari est impuissant et s’apercevrait aussitôt que je le trompe. Chez moi il n’y en avait pas plus, mais ils étaient plus noirs. Je l’entendis refermer le livre et ensuite l’atlas anatomique en s’arrêtant plus longtemps sur certaines planches. Je la caressai, puis je rallumai la bougie. Je bandais comme un carme et elle me regardait le vit avec complaisance. Je ne sais pas le faire comme toi. Une fois qu’elle m’avait fortement savonné et rincé, sa main frôla mon petit vit. Ils étaient comme la fille, entièrement couverts de taches de rousseur, mais on ne pouvait leur adresser d’autre reproche. Mon père était resté à la ville pour s’occuper de ses affaires. — Personne n’est dans le voisinage, Berthe, répondis-je sur le même ton. Leur appartement était au rez-de-chaussée, juste auprès de ma chambre, du côté du jardin. Tout doucement je tirai la couverture et l’admirai toute nue. Elle se débattait. Pour moi aussi, j’étais sur le point de décharger à cause de la position qui était très fatigante, mais nous entendîmes du bruit dans les chambres et Ursule se dégagea. « Babette, dis-je, en fourrant trois doigts dans son con, tu es ma petite chérie, regarde comme je bande. Je sentis que le sang me montait au visage. Il y avait bien de l’eau froide au puits de la cour, mais nous aurions inévitablement été remarqués, on nous aurait confessés et, finalement, nos excursions dans le château auraient été interdites. « Habillez-vous donc, monsieur Roger, dit-elle, il faut que je m’en aille ; mais pour l’amour du ciel, que personne ne sache jamais, ajouta-t-elle en rougissant, ce qui s’est passé entre nous, sans ça, je ne vous aimerais plus. Je remarquais que ma quéquette devenait brusquement dure comme du fer et qu’au lieu de pendre comme auparavant, elle relevait la tête. Ma mère était de très bonne humeur, mais ce n’était pas le cas de Berthe, que l’arrivée de sa très jolie sœur gênait.